Accueil du blog
0

Amélioration du marché des maisons neuves : une opportunité à saisir

Posté le 16/05/2017 par Le Vieil Orme

En France, bonne nouvelle pour le marché de l'immobilier avec la reprise de la vente des maisons neuves. En fin d'année 2016, le marché du neuf a enregistré une hausse de 10 % par rapport à l'année précédente.

 

 

 

Un taux bas et un PTZ accessible à une plus large cible

 

ptz

Si vous souhaitez investir dans une maison neuve, sachez que c'est l'occasion de vous lancer. Le contexte actuel permet aux acheteurs d'avoir la possibilité de faire ce type d'achat sans prendre beaucoup de risques.

 

La nouvelle version du PTZ ou Prêt à Taux Zéro, lancée par l'État a fortement amélioré la solvabilité des particuliers. Les conditions d'attributions de ce prêt ont été en effet élargies. Ce qui permet à un plus grand nombre de personnes de souscrire à ce prêt et entamer leur projet d'immobilier. Depuis le mois de janvier 2016, les banques ont comptabilisé plus de 117 000 prêts en 2016 contre 59 000 en 2015. Il faut préciser que le PTZ peut financer l'opération d'achat à hauteur de 40 % et que les propriétaires ont ensuite le droit de mettre leur maison en location après 6 ans d'occupation. Cela signifie que vous pourrez facilement financer le remboursement du crédit immobilier.

 

La baisse historique du taux d'intérêt a également favorisé le marché du neuf. Ce taux s'était établi à 1,55 % pour le mois d'août 2016 après avoir chuté mois après mois. Une situation qui a néanmoins plu aux particuliers qui se sont rués d'investir dans l'immobilier. Auparavant, les acheteurs des maisons neuves étaient jeunes comme les nouveaux entrepreneurs ou les couples de nouveaux mariés. La moyenne d'âge était à 39 ans alors que maintenant elle est à 46 ans.

 

 

Une occasion à ne pas rater

 

maison neuveLes besoins en logement ne cessent de croître chaque année et d'ici 3 ans, environ 400 000 maisons par an seront nécessaires pour répondre à cette demande. Il est toutefois conseillé de profiter de la conjoncture pour construire un logement ou acheter une maison neuve. En effet, les taux d'intérêt peuvent augmenter vers la fin de l'année et atteindre 0,5 ou 1 %. Cela aura certainement un impact sur le marché du neuf.

 

Il est également possible qu'un changement de politique immobilière au sein du gouvernement ait une incidence sur vos projets immobiliers. Certaines personnalités politiques voient en effet de mauvais œil les aides de l'État dans le domaine de l'immobilier. Les critères sont favorables pour vous permettre d'acheter une maison ou en construire une. Pour ce qui est des prix, n'hésitez pas à demander un devis au préalable ou de passer par un comparateur afin de connaître le budget requis pour cet investissement.

 

 

Une hausse des tarifs des maisons neuves

 

Pour le moment, la hausse de la demande n'a pas stabilisé le prix de l'immobilier. Le prix d'un terrain de 1 300 m², en 2010, était à 57 000 euros alors qu'en 2016, elle atteindrait plus de 90 000 euros. Le m² est aujourd'hui à plus de 2 400 euros soit une hausse de 3,5 % en 2016, par rapport aux années précédentes. De plus, les nouvelles réglementations thermiques pèsent lourdement sur cette augmentation du prix d'une maison neuve. Construire une maison près de la ville est également plus cher qu'en zone rurale. Pourtant, c'est dans cette catégorie que les demandes sont plus nombreuses.

 

D'autre part, les mesures concernant l'affichage des prix pour les professionnels de l'immobilier ont récemment été renforcées par la loi Alur du 1er avril 2017. Les honoraires et les barèmes de prix devront être détaillés, que ce soit pour les agences physiques ou les agences immobilières en ligne. Cette transparence vous permettra de préparer un budget par rapport au prix du terrain ou de la maison et l'honoraire de l'agence.

 

 

Source : LaTribune

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.