Accueil du blog
0

Maison connectée : il y a 50 ans et aujourd’hui

Posté le 15/03/2017 par Le Vieil Orme

La maison connectée est un sujet qui revient sans cesse depuis maintenant plusieurs dizaines d’années. Savoir comment va évoluer la vie dans nos foyers, dans un futur plus ou moins proche, est une donnée qui intéresse de nombreuses personnes : les ménages qui vivent justement cela au quotidien, et les entreprises qui recherchent tous les jours de nouvelles fonctionnalités à apporter dans l’équipement de nos maisons. Regardons justement comment, à l’époque des années 70, les ménages et les chercheurs voyaient la vie domestique.

 

 

Des documents de l’ENA datant de la fin des années 60 nous montrent justement comment les gens voyaient la vie dans les années 2000. Se projeter une trentaine d’années en avant n’est pas chose aisée, et pourtant, les pronostics sont parfois étonnants. Les témoignages recueillis durant le 37ème salon des Arts Ménagers démontrent bien de l’avancée déjà à l’époque de certains équipements aujourd’hui devenus basiques (broyeurs, lave-vaisselle, grille-pain, hachoir, programmateur, etc). Une étude a même essayé de projeter une famille dans les années 2000, et s’est donnée comme défi de raconter leur quotidien. En voici les grandes lignes :

  • Lors du réveil, un contrôle médical est programmé et des exercices ciblés de remise en forme sont indiqués pour chaque personne du foyer.
  • Le travail ne se fait plus uniquement dans les bureaux de l’entreprise. En effet, le télétravail fait partie intégrante du quotidien du travailleur. Les données stockées en ligne peuvent être récupérées sur l’ordinateur de la maison.
  •  Les enfants font leur scolarité à la maison et apprennent leurs leçons depuis une application sur l’ordinateur. Des évaluations sont programmées pour vérifier les acquis et faire du rattrapage si nécessaire.
  • Faire ses courses depuis un poste informatique chez soi, choisir ses vêtements en ligne, tout sera devenu habituel.
  • Le choix du menu de la famille via une plateforme digitale, et distribution de plats préparés venant d’un stock de repas surgelés.
  • Téléphone-télévision pour dialoguer avec son interlocuteur, avec la vidéo.
  • Une station météo instantanée qui délivre plusieurs informations utiles (température, humidité, prévisions)
  • Des ambiances lumineuses et projections murales pour une atmosphère différente selon les goûts et la pièce.
  • Penderie qui lave automatiquement les vêtements raccrochés
  • Des loisirs interactifs comme ce jeu d’échec contre un adversaire virtuel géré par un ordinateur
  • L’apparition d’un magnétoscope portatif pour présenter ses médias vidéos aux invités.

Encore à l’époque, Pierre Sarda était un ingénieur très au fait des questions de la maison connectée, des équipements pour faciliter le quotidien chez soi. En 1979, il parlait déjà de l’idée d’une station de communication pour surveiller la chambre du bébé, l’équivalent aujourd’hui du baby phone. L’implantation d’une station chez soi pour surveiller les conditions atmosphériques et la température, voir même faire des prévisions. La porte de garage à ouverture automatique dès votre arrivée chez vous, avec un système de lavage automatique. Ou encore la tondeuse autonome qui s’occupe de couper le gazon sans intervention humaine. Un autre point sur lequel l’ingénieur était très impliqué : le confort automatisé. Un détecteur envoie différentes données liées à l’environnement qui nous entoure, puis après traitement, ces données vont permettre de d’organiser un réveil progressif jouant sur la musique, l’ouverture des volets selon la luminosité, etc.

 

Tous ces éléments paraissent aujourd’hui désuets mais ils étaient bel et bien proches de la réalité. Les prévisions faites à l’époque sonnent très juste et dépassent même le simple cadre de la maison.

 

domotique google home

 

Et aujourd’hui, qu’en est-il de la maison connectée ? Quelle sont les nouveautés que l’on peut glaner ici et là ? Le meilleur moyen de connaître, pour les mois ou années à venir, est de jeter un œil aux présentations issus du salon CES 2017 (Consumer Electronic Show). Voici une petite sélection des objets connectés prometteurs qui sortent un peu du lot, et qui ne sont pas une simple amélioration technique de l’existent. Place à la smart home !

  • Commençons la télécommande qui gère tous les objets connectés de la maison : lumière, chauffage, volets, store, tv, etc). La Smart Remote de Sevenhugs contrôle tout votre équipement, il suffit simplement de pointer vers l’objet à configurer.
  • Zera, le composteur made by Whirlpool, qui « digère » vos déchets organiques pour en faire l’engrais.
  • Rémi, de la société UrbanHello, est un réveil un peu particulier. Faisant également veilleuse, il surveille le sommeil des bébés et enfants en bas âge. Il lance une musique reposante en cas de sommeil agité. L’historique des nuits est d’ailleurs sauvegardé, permettant ainsi d’optimiser au mieux la nuit des « tout petit » à distance depuis son smartphone.
  • Legrand, connu pour son équipement électrique notamment, s’est associé avec Netatmo en proposant un interrupteur sans fil, avec commande vocale et pilotage de la maison. Facile à installer, il permet de configurer son équipement connecté depuis son smartphone, ou d’installer des interrupteurs nomades.
  • Kuri, le majordome qui surveille la maison et ses occupants (indésirables compris)

 

Des nouveautés encore gadget aujourd’hui sur certains aspects, mais qui vont apparaître sur le marché dit « public » de manière accélérée et sans crier gare. Nos maisons vont devenir quoi qu’il arrive de plus en plus connectées, et de plus en plus intelligentes, avec des systèmes autonomes de toujours plus nombreux.

 

 

Sources : Explorimmo - Ina - MaisonAPart

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.